Un destin

Ruedi Wüger souffre de spondylarthrite ankylosante. A l’âge de onze ans déjà, il souffrait de douleurs inexplicables au niveau de la colonne vertébrale lombaire. Après que ces douleurs n’avaient fait qu’empirer et lui volaient le sommeil la nuit, un spécialiste a établi le diagnostic de «tuberculose osseuse». Cela s’est révélé faux par la suite. Après des années douloureuses et de longs séjours à l’hôpital, la spondylarthrite ankylosante a enfin été reconnue à l’âge de 15 ans. Grâce à la thérapie spécifique de la spondylarthrite ankylosante qui s’est ensuivie, la situation de Ruedi Wüger s’est améliorée à tel point qu’il a de nouveau pu rentrer et aller à l’école.

wueger_zug        wueger_bad

La physiothérapie et les médicaments permettent à Ruedi Wüger une vie presque normale, accompagnée cependant par des handicaps, des douleurs et des crises de la santé. Il a appris une profession qu’il exerce toujours avec enthousiasme et a fondé avec sa femme une famille avec deux enfants. Malgré de nombreuses thérapies, la maladie ne s’est par contre pas laissée vaincre. Aujourd’hui, la principale partie de la colonne vertébrale de Ruedi Wüger est raidie et partiellement courbe. Cela marque son quotidien.

Les générations à venir auront-elles toujours à lutter contre cette maladie chronique douloureuse? Sur la base des connaissances actuelles au sujet de cette maladie, cela ne peut pas être exclu. Votre don contribue à ce que la perspective de vie des personnes concernées s’améliore.